SyncBack : logiciel de sauvegarde et synchronisation

I. Introduction à SyncBack

SyncBack est un logiciel de sauvegarde (backup) qui permet d’effectuer des synchronisations de fichiers ou de répertoires (mirroring) : au lieu de copier (bêtement) l’ensemble des fichiers à chaque sauvegarde, il se contente d’ajouter les fichiers manquants et de mettre à jour ceux qui sont modifiés.
Il est utilisable en français et il y a une version gratuite en freeware, que demander de mieux ?

Des profils de sauvegarde sont proposés qui permettent d’effectuer des backups simples ou récursifs, des synchronisation simples, récursives ou à double sens mais l’utilisateur pourra aussi ajuster chaque paramètre pour personnaliser le travail.

Pour télécharger SyncBack, rendez vous sur le site officiel de l’éditeur 2BrightSparks. Attention il existe une version SE en shareware qui présente plus de fonctionnalités, et une version freeware (celle que nous verrons dans ce tutorial).


Télécharger SyncBack

II. Explications

1. Installation de SyncBack en freeware

Après avoir téléchargé syncback, SyncBack Freeware V3.2.10 en français pour la version courante dans mon cas, vous aurez un fichier “SyncBack_Setup_FR.zip”. Ouvrez le et lancez l’installation en éxecutant SyncBack_Setup_FR.exe.

tutorial syncback freeware image 1

Faites alors suivant 5-6 fois pour lancer l’installation par défaut, ou changez le répertoire d’installation si vous le souhaitez. Je ne vais pas m’attarder sur l’installation qui est très simple, mais sur la configuration qui est beaucoup plus intéressante.

2. Créer un profil pour SyncBack

Vous devriez maintenant avoir un dossier “2BrightSparks” dans votre menu démarrer, puis un autre dossier “SyncBack” et vous verrez le programme syncback à lancer. Voilà l’interface du logiciel :

tutorial syncback freeware image 2

Maintenant dans le menu “Profils”, choissiez “nouveau”, de façon à obtenir cette fenêtre :

tutorial syncback freeware image 3

Le logiciel vous propose alors trois possibilités :

  • la sauvegarde : comme son nom l’indique, cette option est à utiliser si vous souhaitez uniquement sauvegarder des fichiers d’un répertoire ou disque source vers un répertoire ou disque destination. C’est alors de la simple copie de fichiers.
  • la synchronisation : elle permet de synchroniser deux répertoires ou disques afin de garder leur contenu identique
  • les groupes : cette option est peut-être un peu moins claire au premier abord. Elle permet de créer un groupe de profils dans lequel vous pourrez stocker plusieurs profils de sauvegarde / synchronisation.
    Exemple : pour un pc utilisé par deux personnes Jean et Pierre, on pourrait créer un groupe nommé “Jean” et un groupe nommé “Pierre”. Comme cela s’ils ont chacun plusieurs répertoires à sauvegarder, on s’y retrouvera mieux.

3. La sauvegarde de fichiers avec SyncBack

Si vous choisissez un profil de sauvegarde, il vous sera demandé tout d’abord un nom pour votre profil :

tutorial syncback freeware image 4

Je mets, par exemple, “sauv mes documents” pour sauvegarder le répertoire “mes documents” vers un disque spécial.
Et voilà, vous allez arriver sur la fenêtre de paramétrage du profil, là où tout se fait :

tutorial syncback freeware image 4

Notez au niveau de l’encadré rouge de l’image précédente, que vous êtes en mode “Facile” par défaut mais que vous pouvez passer en mode “Expert” à tout moment si vous souhaitez faire une configuration plus poussée.

Commencez par sélectionner un répertoire source à sauvegarder, et destination dans lequel sera placé la sauvegarde. Par exemple, je choisis de sauvegarder “mes documents” et je place la sauvegarde dans un nouveau dossier nommé “sauv_mes_documents” sur mon disque D:, ce qui donne :

tutorial syncback freeware image 5


Notez à ce stade que le logiciel est assez intuitif puisqu’il vous décrit en bas, tout ce qui sera fait au vu du paramétrage courant de votre profil. Dirigez vous maintenant dans l’onglet “Avancé” :

tutorial syncback freeware image 6

Vous avez alors pas mal d’options possibles qui permettent au logiciel de savoir ce qu’il doit faire si un fichier contenu dans votre répertoire source existe déjà dans la destination, inversement, etc. Configurez donc ici suivant votre besoin.
Puis quand c’est fait, allez dans l’onglet “copie / suppression” :

tutorial syncback freeware image 7

Par défaut, il n’y a rien de spécial à cocher mais notez que vous avez des options qui peuvent être intéressantes si vous voulez “vérifierque les fichiers sont copiés correctement”. Les trois options suivantes peuvent être utile pour une sauvegarde réseau principalement.

Maintenant, imaginez qu’il y ait certains fichiers ou dossiers de votre répertoire source que vous ne souhaitez pas copier. C’est l’utilité de l’onglet “Filtre” :

tutorial syncback freeware image 8

Par défaut, vous remarquez un “*.*” dans les fichiers à copier, ce qui veut dire que le logiciel copie tout. Vous pouvez ajouter des fichiers et dossiers à exclure de la copie comme vous le souhaitez.
Petite astuce : si vous souhaitez exclure tous les fichiers mp3 de la copie, alors dans les fichiers à ne pas copier ajoutez “*.mp3” (* représente “tout”).

Vous pouvez passer en mode expert si vous voulez jeter un oeil aux autre options qui pourraient vous intéresser, et ensuite cliquez sur le bouton “Appliquer en bas” puis sur “OK”.

Il vous est alors demandé si vous souhaitez faire une simulation de copie, qui ne va rien copier mais juste vous afficher ce qui aurait été copié dans le cas d’une réelle éxecution de la sauvegarde :

tutorial syncback freeware image 9

Faites là si vous n’êtes pas sûr de vous.

4. Execution d’un profil de sauvegarde / synchronisation

Une fois le profil paramétré, il sera ajouté dans l’interface principale du logiciel comme ceci :

tutorial syncback freeware image 10

Vous n’avez plus qu’à le sélectionner, et à cliquer sur le bouton “execution” en bas pour lancer la sauvegarde ou synchronisation. Le logiciel vous affichera alors l’avancement de la tâche dans “Progression” comme le monte l’image ci-dessous :

tutorial syncback freeware image 11

Vous n’avez plus qu’à patienter et à laisser tourner le programme le temps qu’il vous effectue la sauvegarde.
A la fin, il devrait vous afficher un fichier de suivi qui récapitule tout ce qu’il a copié. La première copie sera peut-être un peu longue si vous avez mis un répertoire de taille assez importante, mais si vous lui avez indiqué de copier uniquement les fichiers qui ne sont pas dans le destination les prochaines seront plus rapides. C’est ce que l’on appelle des sauvegardes incrémentielles.

III. Conclusion du tutorial

Voilà, nous avons vu ensemble le principal du paramétrage du logiciel SyncBack. A vous de fouiller pour découvrir les autres options qui peuvent être sympas, comme la planification de tâches qui peut vous permettre d’effectuer des sauvegardes planifiées.
C’est un très bon logiciel, d’autant qu’il est en freeware donc que demander de mieux ? Pour les plus observateurs, vous remarquerez aussi certainement que la copie d’un gros dossier avec syncback met moins de temps qu’une simple copie avec l’explorateur windows.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*