Mettre à jour Ubuntu server (3/3)

I. Introduction

Ceci est la 3ème partie du tutoriel :
- Voir la page précedente :  Mettre à jour Ubuntu server (partie 2 sur 3)

II. Explications

Même chose pour php4 :

tutoriel mise à jour ubuntu apt-get image 27

Même chose pour le fichier /etc/clamav/freshclam.conf, qui est le fichier de configuration de la mise à jour de l'antivirus clamav :

tutoriel mise à jour ubuntu apt-get image 28

On vous demande alors si vous souhaitez écraser le fichier /etc/default/saslauthd pour SASL, vous pouvez garder votre version précédente :

tutoriel mise à jour ubuntu apt-get image 29

De même pour le fichier /etc/init.d/saslauthd :

tutoriel mise à jour ubuntu apt-get image 30

Et même chose pour /etc/init.d/sysklogd :

tutoriel mise à jour ubuntu apt-get image 31

Encore un fichier de configuration PHP pour php 4 qui a été modifié manuellement ou par un script, vous pouvez garder la version actuelle (d'autant plus si vous n'utilisez plus que php5) ou montrer côté à côté les différences entre les versions pour y voir plus clair :

tutoriel mise à jour ubuntu apt-get image 32

De même pour le fichier de configuration de Proftpd, qui se nomme /etc/proftpd/proftpd.conf.
Si vous êtes sûr de vous, vous pouvez garder la version actuelle, ou sinon il est prudent de jeter un oeil aux différences entre les versions

tutoriel mise à jour ubuntu apt-get image 33

Notez l'avertissement de webalizer (script de statistiques intégré à apache pour les stats des sites web) et validez par "Ok" :

tutoriel mise à jour ubuntu apt-get image 34

Webalizer vous demande alors si vous souhaitez activer DNSCache pour accélérer la résolution de noms d'hôte. Vous n'êtes pas obligé, mais personnellement j'ai mis "Oui" :

tutoriel mise à jour ubuntu apt-get image 35

On vous informe alors que le serveur web apache doit être redémarré, afin que la nouvelle configuration soit appliquée. Vous pouvez choisir "oui" pour le relancer.
S'il ne se relance pas parce que vous avez un problème de configuration entre les versions, vous pourrez toujours vérifier votre configuration et le relancer plus tard avec la commande "/etc/init.d/apache2 restart" :

tutoriel mise à jour ubuntu apt-get image 36

Lorsque plus rien ne se passe et que vous avez la main à nouveau pour taper des commandes, c'est que vous avez fini la mise à jour :

tutoriel mise à jour ubuntu apt-get image 37

Une petite vérification pour vérifier que tout a bien été mis à jour... Je retape "apt-get dist-upgrade", et là on m'informe qu'il n'y a rien de nouveau à installer :

tutoriel mise à jour ubuntu apt-get image 38

III. Conclusion du tutorial

Ce tutoriel touche à sa fin. Nous venons de voir un assez large éventail du style de question de configuration que l'on peut vous poser lors de la mise à jour d'un système LAMP sous Ubuntu avec apt-get dist-upgrade.
Mais je le répète, cela ne couvre pas tout, et pensez à sauvegarder vos fichiers avant de faire quoi que ce soit, surtout sur un serveur en production.

Si vous avez un doute sur nom de fichier qui s'affiche, plutôt que de l'écraser bêtement, pensez également à faire une petite recherche google pour savoir à quel programme il appartient exactement.