Ext2IFS : accéder aux partitions Linux sous Windows Vista

I. Introduction à Ext2IFS

Dans un précédent tutoriel nous avons décrit comment accéder et écrire sur les partitions NTFS Windows à partir de Linux Ubuntu.

Aujourd'hui, je vous propose d'examiner comment accéder et écrire sur les partitions Linux (EXT2 ou EXT3) à partir de WIndows Vista grâce à un driver gratuit : Ext2IFS.

Ext2IFS est officiellement supporté par Windows NT4.0, Windows 2000, Windows XP et Windows 2003 (processeur X86 uniquement), mais je n'ai pas rencontré de problème majeur pour l'installer sur Windows Vista (version 32 bits).


II. Explications

Comme vous avez déjà du le constater, contrairement à Ubuntu qui permet par défaut de lire les partitions Windows, ce dernier ne permet pas ne serait-ce que lire les partitions EXT2 ou EXT3 de Linux. En effet, dans l'explorateur les disques ou partitions formatés selon ce format ne sont même pas visibles.

Heureusement Ext2IFS (IFS pour Installable File System for Windows) va nous permettre de remédier à ce problème.

Ext2IFS est un driver gratuit développé par Stephan Schreiber. Il permet d'accéder de façon native aux partitions EXT2  ou EXT3 sous Windows.

Vous pouvez le télécharger à cette adresse :


Cliquez sur le lien Ext2IFS 1.10c.exe pour lancer le téléchargement :





Ext2IFS n'est pas officiellement supporté par Windows Vista. Ainsi lorsque vous lancez l'installation à partir du fichier que vous venez de télécharger, un message d'alerte vous informe que votre système d'exploitation (Windows Vista) n'est pas pris en charge. Vous êtes obligé d'interrompre l'installation en validant le message d'erreur.

Patientez alors quelques secondes que Vista vous propose de relancer l'installation. Acceptez en sélectionnant l'option "installation avec les paramètres proposés".

L'installation se lance alors normalement :





Suivez les différentes étapes jusqu'à ce point :





Les trois disques durs de mon système apparaissent, notemment le disque Linux partitionné en EXT3 (Drive 1) jusqu'alors invisible pour Windows.

Le programme affecte automatiquement la première lettre disponible (H ici) à la partition principale et n'affecte aucune lettre (none) à la partition Swap utilisé par le système Linux. Ne changeait surtout pas ce dernier point afin de ne pas risquer de modifier par inadvertance cette partition : Windows vous demandera de formater cette partiton dès que vous tenterez d'y accéder, la rendant ainsi inutilisable par Linux.

Finissez l'installation et rebootez car à ce stade la partition ne serait pas accessible par le système d'exploitation. Après redémarrage vous pouvez lire et écrire sur le disque Linux comme sur un disque NTFS Windows.

III. Conclusion du tutorial

Pour terminer, deux remarques.

La première, comme je l'ai signalé, Ext2IFS n'est pas officiellement supporté par Windows Vista. L'installation s'est déroulée assez simplement mais reste à vérifier la stabilité à l'usage. Soyez donc prudent dans son utilisation dans un prmier temps.

La seconde est d'attirer votre attention sur le danger offert par cet acès au disque Linux. En effet, vous pourrez accéder tant à votre fichiers personnels sur le disque Linux qu'aux fichiers système sans la protection offerte par le système d'exploitation Linux. Gare aux manoeuvres intempestives.

Prenez l'habitude de n'utilisez que le répertoire home/, et dans ce répertoire n'accédez qu'aux répertoires créés par vous-mêmes (évitez tous les répertoires commençant par un point).

Merci de votre attention.